RECHERCHER

Le grèbe castagneux, Il n’est pas le petit du grand…

Le grèbe castagneux, Il n’est pas le petit du grand…

Regardez bien dans le port, notamment vers Kérino, en vous promenant l’hiver sur la Rabine à Vannes. Vous verrez peut-être un Grèbe huppé, oiseau de belle taille à la silhouette caractéristique (nuque longue et droite, menton et front fuyants dans le prolongement d’un bec fin). Et à ses côtés un petit oiseau qui plonge aussi bien que le grand. Le bébé du grand ?

Que nenni. Ce pompon marron un peu ébouriffé et plus farouche est une autre espèce : le Grèbe castagneux, couleur châtaigne.

L’illustration de cette rubrique a été réalisée sur-mesure par Nanouk Illustrations.

Il a l’air tout juste sorti de l’œuf, comme un poussin couvert de duvet encore en vrac. C’est pourtant un Grèbe adulte, qui hiverne lui aussi dans les ports. Et ne s’en laisse pas compter, n’en déplaise à l’huppé dans les eaux duquel il pêche en bonne intelligence.

L’espèce, abondante, commune, à large répartition, est peu exigeante pour nicher ; on en trouve dans des mares, des étangs et même des lagunages de stations d’épuration.

Pour tout dire, le Bon Dieu ne s’est pas compliqué trop la vie avec les Grèbes : sur le même modèle, il a fait des variantes, dont quatre présents dans le Golfe du Morbihan : le huppé (qui perd sa huppe en hiver), le Grèbe à cou noir (très ressemblant l’hiver), le castagneux, très courants tous les trois, et le Grèbe esclavon, plus petit que le huppé mais plus grand que le castagneux (NDLR : on se croirait dans un album d’Astérix), plus rare dans le secteur

Une observation simple pour chacun, et un oiseau plongeur délicieux à regarder qui déclenchera peut-être un désir d’ornithologie ?

 

Remerciements à l’équipe de la réserve naturelle de Séné.

Route de Brouel, 56860 Séné
02.97.66.92.76
www.reservedesene.bzh

Sharing is caring!

Thème identique

Laisser un commentaire

shares